Boxe Canada lance un appel de mises en candidature pour son conseil d’administration

Boxe Canada lance un appel de mises en candidature pour les postes d’administrateur ci‐dessous. Les
élections auront lieu le 17 juin 2017 lors de l’assemblée générale annuelle à Montréal. La présence des
candidats n’est pas requise.

 

Toute personne est admissible à un poste d’administrateur qui a au moins 18 ans, qui a la capacité de
contracter, qui n’a pas été déclarée incapable par un tribunal du Canada ou d’un autre pays et qui n’a
pas le statut de failli. Les administrateurs régionaux sont limités tels que décrit ci‐dessous.
  •  Administrateur (Ouest) – terme de 3 ans : Seules les personnes qui habitent en Colombie‐Britannique, au Yukon, en Alberta, dans les Territoires du Nord‐Ouest, en Saskatchewan ou au Manitoba peuvent poser leur candidature au poste.
  •  Administrateur (Ontario) – terme de 1 an : Seules les personnes qui habitent en Ontario peuvent poser leur candidature au poste.
  •  Administrateur (Québec) – terme de 2 ans : Seules les personnes qui habitent au Québec peuvent poser leur candidature au poste.
  •  Administrateur (Est) – terme de 3 ans : Seules les personnes qui habitent au Nouveau‐Brunswick, en Nouvelle‐Écosse, à l’Île‐du‐Prince‐Édouard ou à Terre‐Neuve‐et‐Labrador peuvent poser leur candidature au poste.
  •  Administrateurs généraux (3 seront élus) : 1‐ terme de 3 ans; 1 – terme de 2 ans; 1 – terme de 1 an.

 

COMPÉTENCES RECHERCHÉES 

L’Association canadienne de boxe souhaite recruter des personnes qui possèdent de l’expérience et un
réseau professionnels et personnels dans le milieu de la boxe, des affaires ou autres qui renforceront le
conseil d’administration de Boxe Canada dans l’exercice de ses fonctions de gouvernance. Idéalement,
l’ensemble du conseil d’administration reflètera les caractéristiques et ressources listés.

 

Les candidats doivent s’attendre à ce que les deux premières années de la nouvelle gouvernance soient
marquées par une période d’apprentissage et exigera beaucoup de travail afin d’établir un cadre
stratégique et de fonctionnement.

 

Qualités hautement désirables :
  •  Vision d’ensemble, pensée stratégique
  •  Expérience comme administrateur au sein d’un conseil d’administration de formulation de politiques
  •  Sens des affaires
  •  Réseau corporatif actif
  •  Expertise en développement des revenus

 

Expériences considérées comme des atouts :
  •  Connaissance du système sportif canadien et/ou international
  •  Expérience en relations gouvernementales
  •  Finances, droit, gestion des risques, ressources humaines, marketing communications et/ou connaissance en technologies informatique
  •  Expérience en gestion de changements organisationnels
 
Boxe Canada encourage la nomination des femmes et d’autres catégories sous‐représentées
qui appuie la diversité du conseil d’administration. Le formulaire de mise en candidature inclus
avec ce document doit être soumis à : Boxe Canada.

 

La date limite pour la mise en candidature est le 18 mai 2017

 

CONTEXTE

En août 2015, Boxe Canada a entrepris une démarche qui a entraîné des modifications importantes aux
statuts et l’adoption d’une nouvelle approche de gouvernance. Les changements ont été mis en place
dans la foulée du rapport Keegan, qui se penchait sur le système de haute performance de Boxe Canada
mais a aussi révélé d’importants problèmes dans sa structure de gouvernance, notamment a) un
manque de clarté dans les fonctions et les pouvoirs du conseil et du personnel de direction b) l’absence
de suivi du rendement organisationnel et le besoin de mesures de reddition de comptes au niveau du
conseil c) la composition inadéquate, la taille excessive et le manque de roulement au conseil
d’administration.

 

En février 2017, lors d’une assemblée générale extraordinaire, Boxe Canada a approuvé les
modifications suivantes à ses statuts:
  •  Élimination des catégories de membres sans droit de vote et réduction du nombre de catégories de membres votant de 18 à 3. Ces trois catégories représentent les associations provinciales qui ont 1, 3 ou 5 votes, selon leur nombre de membres inscrits.
  •  Réduction de la taille maximale du conseil d’administration de 22 à 7 personnes. Le conseil est maintenant composé de quatre administrateurs régionaux (Est, Québec, Ontario et Ouest) et de trois administrateurs généraux. Chaque année, les administrateurs éliront entre eux un président et un vice‐président.
  •  Limite de deux mandats successifs de trois ans et échelonnement des mandats lors des élections à l’AGA 2017.

 

ÉLECTIONS (extrait des statuts)

3.1 L’élection des administrateurs se tient à l’assemblée annuelle et comporte trois volets :
3.1.1 En 2017, puis tous les trois ans, l’Administrateur (Est), l’Administrateur (Ouest) et un (1) Administrateur général sont élus pour un mandat de trois (3) ans.
3.1.2En 2017, l’Administrateur (Ontario) et un (1) Administrateur général sont élus pour un mandat d’un (1) an; en 2018, puis tous les trois ans, l’Administrateur (Ontario) et un (1) Administrateur général sont élus pour un mandat de trois (3) ans.
3.1.3 En 2017, l’Administrateur (Québec) et un (1) Administrateur général sont élus pour un mandat de 2 ans; en 2019, puis tous les trois ans, l’Administrateur (Québec) et un (1) Administrateur général sont élus pour un mandat de trois (3) ans.

 

3.2 Les élections se tiennent selon les besoins dans l’ordre suivant :
a) Administrateur (Est) et Administrateur (Ouest) ou Administrateur (Ontario) ou Administrateur (Québec)
b) Administrateurs généraux
 
3.3 Un candidat qui n’est pas élu au poste d’administrateur (Est), d’administrateur (Ouest),
d’administrateur (Québec) ou d’administrateur (Ontario) peut choisir, s’il est admissible, de se
présenter au poste d’administrateur général.

 

3.4 Un candidat élu au conseil d’administration ne peut pas occuper en même temps un poste
d’administrateur dans une section provinciale ou territoriale, et doit démissionner de son poste
d’administrateur dans une section provinciale ou territoriale dans les sept (7) jours suivant son
élection au conseil d’administration, et en donner avis à l’Association.

 

RESPONSABILITÉS DU CONSEIL 

Les statuts définissent les tâches du conseil :
a) Le conseil établit la vision, la mission, les valeurs (ou l’équivalent) et les orientations stratégiques de Boxe Canada et en surveille l’application;
b) Le conseil assure la continuité de Boxe Canada en garantissant sa santé financière;
c) Le conseil peut employer ou retenir les services des personnes qu’il juge nécessaires à la réalisation des activités de Boxe Canada;
d) Le conseil peut établir des politiques régissant l’administration des affaires de Boxe Canada;
e) Le conseil peut établir les procédures, droits, cotisations, évaluations, frais et autres exigences pour l’inscription des membres;
f) Le conseil peut emprunter de l’argent au nom de Boxe Canada lorsqu’il le juge nécessaire, conformément aux présents statuts;
g) Le conseil peut exécuter toute autre tâche de temps à autre dans l’intérêt de Boxe Canada.

 

L’intention des nouveaux statuts est que le conseil d’administration s’attarde à l’élaboration des
politiques. Globalement, cela signifie qu’il étudiera les décisions et les enjeux relatifs à la viabilité, à la
pertinence et aux orientations à long terme de Boxe Canada. Voici une description générale du rôle du
conseil qu’assumera le conseil et qui sera confirmée et décrite plus en détail au fil du temps :
  •  Étudier les positions de l’association provinciale pour comprendre ses priorités et ses valeurs afin de prendre des décisions en conséquence.
  •  Établir des orientations stratégiques et des cibles pour l’organisation – c’est‐à‐dire les objectifs visés (plutôt que les moyens ou les programmes, compétitions, etc. à utiliser pour les atteindre).
  •  Définir les risques inacceptables pour l’organisation et en dresser la liste afin d’imposer des limites au personnel.
  •  Déléguer au personnel l’autorité de gérer l’organisation afin d’atteindre les objectifs, en fonction des limites imposées.
  •  Étudier régulièrement et rigoureusement le rendement organisationnel (du personnel)
  •  Faire preuve de discipline dans le recrutement et l’orientation des nouveaux membres, la participation aux réunions et leur préparation, la prise de décisions, la concentration et la prévention des conflits d’intérêts. Documenter ces engagements.
  •  Rendre compte aux membres de la poursuite des objectifs.

 

ENGAGEMENT DE TEMPS ET RÉUNIONS 

Le conseil d’administration se rencontre normalement en personne deux fois par année pour 1 ó ‐ 2
jours, généralement en mai ou juin et décembre. Lors des deux premières années, il se peut que des
réunions additionnelles en personne soient requises afin d’établir la cadre stratégique et de politiques
nécessaires. Les administrateurs peuvent être amenés à voyager le soir précédent les réunions. De plus,
le conseil d’administration se rencontre par appel conférence selon un horaire qui est à confirmer, mais
il est raisonnable de s’attendre à 1‐2 appels d’une durée approximative de 90 minutes entre les
rencontres en personne. Le conseil établira un comité de vérification (audit), un comité de nominations
et tout autre comité jugé nécessaire. Les comités du conseil d’administration se rencontre normalement
par appel conférence (ou vidéo conférence) et peuvent se rencontrer en personne avant les réunions du
conseil d’administration.

 

 

Si vous êtes intéressés à appliquer pour l’un de ses postes (ou soumettre un candidat), veuillez remplir ce FORMULAIRE 

 

Si vous voulez avoir le document complet (Appel de Candidature et Formulaire) en PDF, veuillez cliquer ICI

 

La date limite est le 18 mai 2017. 

 

 

Posted on: 12 mai 2017