CHAMPIONNATS DU MONDE AIBA | DOHA, QATAR

Arthur Biyarslanov: “One Man Team” aux Mondiaux
Par Raquel Ruiz
La vie de Arthur Biyarlasnov, 20 ans, n’a pas changé beaucoup depuis juillet dernier lorsqu’il a remporté la première médaille d’or dans l’histoire des poids mi-moyen au Jeux Panaméricain.“Je m’entraîne, je me repose et je participe aux évènements publiques” a précisé le résident de Toronto qui a suivi le conseil d’un de ses frères plus âgé.
La victoire impressionnante de Biyarslanov sur le boxeur cubain, médaillé bronze aux Olympiques  et champion défendant Pan Am, Yasniel Toledo, a mis fin à une disette de 40 ans pour les boxeurs canadiens qui n’avaient pas gagné de médaille d’or depuis Chris Clarke en 1975.
Biyarslanov se lance maintenant dans une autre mission importante. Il sera le seul Canadien à se rendre à Doha, Qatar pour les Championnats du Monde de Boxe AIBA du 5 au 15 octobre. Son objectif, dit-il, n’est pas seulement de se qualifier pour les Olympiques de Rio mais de gagner la médaille d’or.
“Je sais que je peux gagner les Championnats,” avoue Biyarslanov avec confiance. “J’ai gagné le respect des gens depuis les Jeux Panaméricain et je sais que je suis un des meilleurs au monde.”
 Les Mondiaux AIBA donneront l’opportunité à 23 boxeurs au sein des 10 catégories de poids de se qualifier pour Rio, et le Roi des Panam annonce qu’être le seul Canadien ne le fera pas reculer. “Ça ne change rien du tout,” dit Biyarslanov. “Mon frère sera avec moi et lorsqu’il est présent, je me sens plus en confiance. ”
Biyarslanov a délaissé la Tchétchénie avec sa mère Ella et deux de ses frères et a adopté le surnom  “Chechen Wolf” en l’honneur de l’histoire de sa famille imigrante. Sa mère, Ella, prépare encore le met favori d’Arthur constitué de viandes et légumes nommé ‘borsch’ lui servant de carburant aux entraînements.
 
Biyarslanov, qualifié pour les championnats du monde, grâce à sa médaille de bronze aux championnats continentaux au Venezuela, avait été forcé de se retirer lors des demi-finales en raison d’une blessure à l’épaule.
À ce moment-là, il n’était pas heureux.  Son combat de demi-finale aurait été une revanche contre le cubain Yasniel Toledo. Il désirait prouver que sa victoire aux Jeux Panam n’était pas due à la chance. À Doha, il aura donc une autre occasion de montrer au monde entier de quel bois se chauffe le Loup Tchechen.
 “Nous envoyons qu’un seul athlète aux championnats du monde mais nous prévoyons une équipe plus nombreuse  pour les Qualifications olympiques en Argentine dans six mois, ”mentionnait Pat Fiacco, président  de Boxe Canada. “ Arthur a eu une merveilleuse année dans le ring”, a ajouté Fiacco. “Il est fin prêt pour remporter une médaille aux Mondiaux.”
Posted on: 29 septembre 2015