Jeux olympiques de la Jeunesse 2018: une expérience unique pour l’équipe canadienne de boxe

Regroupant les meilleurs 82 boxeurs Jeunesse au monde, les Jeux olympiques de la Jeunesse 2018 sont maintenant terminés pour nos deux boxeurs canadiens, Spencer Wilcox et Tethluach Chuol, après quatre jours de compétition intense. Voici un aperçu des performance de nos boxeurs sur la plus grande scène du monde:

91 + kg Tethluach Chuol (Edmonton, AB)

Après une victoire convaincante face à Vaisilika Toalua Tuigamala de Samoa durant son premier combat, Tethluach s’est incliné 0-5 lors de son 2e affrontement face au boxeur kazakh Damir Toibay, le médaillé d’argent aux Championnats du Monde de la Jeunesse 2018. Déterminé de finir sur une bonne note et de remporter une médaille, Tethluach était confiant avant son combat pour le bronze contre Ahmed Elsawy Awad Elbaz de l’Égypte. Contrairement aux autres compétitions de l’AIBA, une seule médaille de bronze est disponible à Buenos Aires 2018, et donc les perdants des demi-finales doivent s’affronter afin de pouvoir monter sur le podium.

Malgré un performance solide dès le début pour le boxeur d’Edmonton, Tethluach a été incapable de garder le rythme face à un adversaire beaucoup plus grand que lui et a perdu par une décision unanime des juges. Accumulant une victoire et deux revers, Tethluach termine au 4e rang chez les poids super-lourd aux Jeux olympiques de la Jeunesse 2018!

« C’est incroyable de prendre part aux Jeux olympiques de la Jeunesse. D’où je viens [Edmonton, Alberta], peu de gens réalisent les bénéfices de la boxe et je suis tellement fier de représenter mon sport, mon pays et mes concitoyens d’Edmonton, » a exclamé Tethluach suite à sa victoire lors de son premier combat.


60 kg Spencer Wilcox (Hamilton, ON)

Ayant reçu une réallocation de quota seulement quelques jours avant la cérémonie d’ouverture, Spencer Wilcox était prêt à affronter les meilleurs boxeurs de chaque continent sur le ring le plus important du monde. Avant son dernier combat du tournoi, Spencer a accumulé deux défaites, soit une décision partagée de 2-3 face à Nurlan Safarov de l’Azerbaijan au cours du premier tour et une décision de 1-4 contre le Champion du Monde Jeunesse 2018 Atichai Phoemsap de la Thaïlande. Malgré ses deux revers, Spencer a fait une entrée solide lors de son dernier combat face au boxeur de la Nouvelle-Zélande, Kasib Hunter Murdoch-McKeich, espérant obtenir une victoire avant la fin de la compétition.

Avec un avantage de grandeur et une soif de victoire, Spencer a imposé son rythme et n’a pas laissé de doute quant au vainqueur de cet affrontement. Après trois round intense, Spencer a été déclaré le gagnant par décision unanime et termine ainsi au 5e rang chez les 60 kg aux Jeux olympiques de la Jeunesse!

« C’est l’expérience d’une vie, un souvenir que je ne vais jamais oublier, affirme Spencer après sa victoire unanime. Je n’ai pas atteint l’objectif que je m’étais fixé en venant ici, soit de gagner l’or, mais la vie est remplie de hauts et de bas. Remporter mon dernier combat, c’est la cerise sur la gâteau. J’aimerais remercier toute l’équipe du comité olympique pour m’avoir permis de faire partis de cet événement incroyable. Maintenant que les Jeux olympiques de la Jeunesse sont terminés, c’est l’heure de se concentrer sur Tokyo 2020! »

Pour plus d’information sur la compétition, visitez notre page web de l’événement ou le site web officiel des Jeux olympiques de Buenos Aires 2018.

 

Posted on: 18 octobre 2018