”The Chechen Wolf” : En route vers l’Or

Raquel Ruiz pour Boxe Canada

Un détective privé et un loup de la Tchétchénie semble être un duo de héros parfait pour un livre d’aventures pour enfants.

Le détective privé est John Spray, auteur du livre Next Round : A Young Athlete’s Journey to Gold, et le loup Tchétchénien est le sujet du livre en question, un jeune homme qui remporte des médailles d’or à l’aide de ses poings dans le ring de boxe. Cependant, il ne s’agit pas d’un livre d’aventures, mais bien d’une biographie sportive publié par Pajama Press à compter de juillet, juste à temps pour les Jeux Olympiques de Rio.

Les jeunes de 8 à 14 ans seront assurément informés et inspirés par la vie du protagoniste, Arthur Biyarslanov.

Biyarslanov, surnommé the Wolf (loup), le boxeur réfugié, le jeune musulman, le champion des Jeux Panaméricains 2015 maintenant prêt pour les Jeux Olympiques de Rio, partage avec l’auteur les détails croustillants de son enfance en Tchétchénie. Il raconte sa fuite de l’armée russe, son enfance en tant que réfugié en Azerbaïdjan et son immigration au Canada alors qu’il était âgé de neuf ans. Après avoir perdu son père à un jeune âge, Biyarslanov a grandi à Toronto avec sa mère Elle ainsi que ces frères où il a surmonté plusieurs embûches afin de devenir une icône, non seulement pour ses talents en tant qu’athlète, mais également pour son côté humain.

Maintenant âgé de 21 ans, Biyarslanov rends sa biographie accessible aux jeunes garçons, qui selon l’auteur, ont très peu de livres qui ont le pouvoir de les inspirer.

« C’est incroyable d’avoir un livre écrit à propos de moi. Les gens à travers le monde peuvent maintenant lire mon histoire et apprendre à me connaitre véritablement. J’espère motiver les jeunes à attendre leurs buts. » dit Biyarslanov qui a toujours rêvé de devenir un olympien, bien qu’il pensait atteindre son but grâce au soccer, un sport dans lequel il excellait aussi.

Spray a raconté Biyarslanov après les Jeux Panaméricains alors que le jeune canadien venait de remporter la première médaille d’or en quarante ans pour son pays adoptif. Spray connaissait l’histoire du loup au travers de sa femme, qui est propriétaire de Pajama Press et qui a demandé à son mari d’écrire un livre pour enfant à propos du boxeur.

« J’ai fait de la boxe lorsque j’étais plus jeune et je trouvais que c’était une histoire incroyable à raconter. » dit Spray, qui a interviewé le champion panaméricain pendant plusieurs mois afin de se rendre au cœur de l’histoire. Il a choisi d’écrire le tout avec beaucoup d’actions pour susciter l’attention et habiliter les jeunes lecteurs.

« Cette histoire comporte de tout, et cela fini bien. » dit Spray.

Et qui n’aime pas les histoires qui finissent bien ?

Biyarslanov est heureux de partager son cheminement vers l’or avec tous les jeunes au Canada et espère qu’ils auront la chance de lire son histoire avant les Olympiques au mois d’août afin de l’encourager de chez eux.

« Je suis heureux, parce que les lecteurs pourront voir les difficultés que j’ai dû surmonter et ils vont se rendre compte que j’ai tout de même été capable de réussir. J’espère inspirer les enfants à devenir de meilleures personnes, de meilleurs athlètes, et d’apprécier la vie. » mentionne le jeune boxeur qui espère monter sur le podium à Rio.

La seule personne importante qui n’est pas en mesure de voir les accomplissements du boxeur canadien est son père, a qui Arthur dédit tous ses triomphes. À la fin de chaque combat, lorsque l’officiel lève son bras en signe de victoire, le loup regarde vers le ciel, vers l’ange de son père au paradis.

« Je crois que mon père serait très content de mes accomplissements. »

 

Le livre est disponible en ligne sur Amazon et sur Indigo.

13467384_10154251669494629_707292955_o
Arthur Biyarslanov

 

Posted on: 20 juin 2016