Trois canadiennes accèdent aux quarts-de-finales aux Championnats du monde féminin 2018

À la conclusion du 5e jour aux Championnats du monde féminin 2018, Caroline Veyre, Myriam Da Silva et Tammara Thibeault ont sécurisé leurs places en quarts-de-finales. À mi-chemin de la compétition, les boxeuses se rapprochent ainsi du podium dans leurs catégories respectives alors qu’une seule victoire les sépare de la ronde des médailles. Voici un résumé des performances canadiennes lors du dernier tour de la ronde préliminaire:


60 kg Caroline Veyre (Montréal, QC)

Dimanche le 18 novembre, Caroline entamait son 3e combat en quatre jours de compétition et pour ce combat, elle faisait face à Denitsa Yordanova Eliseeva. Malgré une stratégie offensive, la boxeuse bulgare classée au 7e rang mondiale n’a pas été en mesure de face à la bonne défensive et aux déplacement de Caroline. La boxeuse montréalaise était en contrôle des échanges, ce qui lui a valu la victoire par décision unanime des juges. Caroline accède ainsi à la ronde des quarts-de-finales où elle affrontera Kellie Anne Harrington de l’Irlande, une adversaire qu’elle a déjà rencontré lors du Celtic Cup en Septembre 2017.

Pour mon prochain combat, j’ai déjà rencontré cette adversaire. Elle avait gagné une décision partagée lors d’un tournoi en Irlande, devant une foule locale, et cette fois-ci, je compte bien avoir ma revanche. Plus j’avance dans le tournoi, plus je vais faire des ajustements et mes prochains combats vont encore mieux aller. Je sais que je peux la battre.”

Ce combat tant attendu aura lieu le 20 novembre durant la session d’après-midi, débutant à 2h30 AM heure de l’est.


69 kg Myriam Da Silva (Chambly, QC)

Après un premier combat physique, Myriam Da Silva affrontait Shakanova Yonusova, une boxeuse gauchère de l’Uzbekistan.

” Bien que je me sois souvent entraînée avec des gauchères de calibre international, telle qu’Ariane Fortin, il y a toujours un petit stress. Je ne considère pas ce stress comme étant négatif, cela me rend simplement plus vigilante. J’ai bien suivi le plan de match que nous avions fixé. Ce n’était pas parfait au niveau technique mais j’ai eu du plaisir dans le ring. “

Malgré un petit stress avant ce combat, Myriam a bien suivi le plan de match qui avait été fixé et a réussi à atteindre son adversaire avec plusieurs bons coups qui ont semblé lui faire mal. Avec cette victoire convaincante de 5-0, Myriam signe une deuxième victoire aux Championnats du monde et accèdent aux quart-de-finales.

Pour le prochain combat, mon approche reste la même : une chose à la fois. Pour l’instant, je suis en mode récupération et demain, nous ferons une analyse du combat à venir. Chaque combat me rapproche du podium et c’est ce que je vise! Je vais travailler et donner le meilleur de moi-même, car c’est ce que j’aime faire.

Myriam affrontera donc Nien-Chin Chen, la représentante de Taiwan qui a défait la tête de série lors de la ronde précédente. Cet affrontement aura lieu le 20 novembre durant la session d’après-midi débutant à 2h30 AM heure de l’est.


75 kg Tammara Thibeault (Montréal, QC)

Après une première victoire convaincante contre la #4 mondial lors du premier tour, Tammara Thibeault affrontait la Néo-Zélandaise Chei Kenneally ce matin. Étant elle-même classée au 5e rang mondial, Tammara a rapidement imposé son rythme et a remporté le duel par décision unanime des juges.

Je suis très contente de mon combat d’aujourd’hui. J’ai encore mieux boxé que dimanche et c’est le plan pour demain aussi. En ce moment, je ne pense pas à la médaille, je me concentre plutôt sur ma performance parce que c’est cela qui va m’amener en finale. Maintenant, je me repose et je savoure la victoire. On recommence le processus demain pour bien performer en quarts-de-finales. 

Pour la ronde des quarts-des-finales, Tammara affrontera la médaillée d’argent des Jeux olympiques de Rio 2016, Nouchka Mireille Fontijn qui est présentement classée #1 mondiale chez les 75 kg. Ce combat sera un duel à ne pas manquer le 20 novembre durant la session en soirée, débutant à 6h30 AM heure de l’est.

Les quarts-de-finales auront lieu le 20 novembre. Voici les performances canadiennes à surveiller:

  • SESSION 11

Ring A Combat #7: 69 kg Myriam Da Silva vs Nien-Chin Chen (TPE)

Ring B Combat #6: 60 kg Caroline Veyre vs Kellie Anne Harrington (IRL)

 

  • SESSION 12

Ring A Combat #7: 75 kg Tammara Thibeault vs Nouchka Mireille Fontijn (NED)


Pour les trois autres boxeuses de la délégation canadienne, leur parcours dans la compétition a malheureusement pris au cours de la fin de semaine.

Après un bye lors du premier tour et une victoire de 4-1 lors de son second combat, Sara Haghighat-Joo s’est inclinée par une décision unanime contre la boxeuse gauchère Grazieli Jesus De Sousa du Brésil. Sara demeure néanmoins optimiste quant à ce que l’avenir lui réserve.

“Le simple fait de représenter le Canada aux Championnats du monde est un honneur. Ce n’est définitivement pas le résultat pour lequel je suis venue, mais c’est ma première année aux poids olympique de 51 kg. Je sais maintenant à quoi m’attendre et je reviendrai plus forte. Je suis encore nouvelle au niveau international et ce n’est qu’un début. J’ai hâte de voir ce que les 365 prochains jours me réservent!”

Chez les 57 kg, Sabrina Aubin avait un dur affrontement prévu dès son entrée dans la compétition alors qu’elle faisait face à  la #1 mondiale, Junhua Yin de la Chine. Malgré une excellente préparation physique et mentale ainsi qu’un bon contrôle des échanges, la canadienne a perdu par une décision partagée très serré de 2-3 la médaillée d’argent des Jeux olympiques de Rio 2016 (60 kg).

Je dominais le ring, je provoquais les attaques et je donnais les coups les plus clairs. J’étais assez active et agressive pour être la boxeuse la plus dominante, patiente et stratégique de ce combat. J’ai tout fait ce que je devais pour remporter ce combat et on croyait que c’était dans la poche, mais le résultat a été différent et j’ai perdu. Comme à l’habitude, je prends le positif en me disant que c’était la première de ma division et que pour moi, ce soir, j’étais la boxeuse la plus complète et la plus efficace dans le ring. Je repars la tête haute. C’était une performance digne de l’élite mondiale et on apprend toujours de nos défaites; je reviendrai plus forte sans aucun doute!

Marija Curran était la dernière canadienne à faire son entrée dans la tournoi au cours de la 4e journée de compétition. Malheureusement, la représentante canadienne des 81 kg s’est inclinée par décision unanime face à Lina Wang de la Chine.

 

Pour plus d’information quant aux Championnats du monde féminin AIBA 2018 et pour suivre la progression de nos boxeurs, visitez notre page web de l’événement ainsi que nos réseaux sociaux alors que l’information sera mise à jour tout au long de la compétition.

 

 

Posted on: 19 novembre 2018