UNE ÉQUIPE AUX GANTS DORÉS À MONTRÉAL

Montréal, 10 décembre 2015. Une heure avant le début de la compétition, l’excitation et la fébrilité sont palpables dans la salle d’échauffement des athlètes. Les pugilistes sautent à la corde et sortent quelques coups avec leur entraîneurs. On y perçoit la détermination et la fougue dans les yeux. Un seul objectif, commun : remporter cette dernière étape des Qualifications Olympiques —– afin de conclure la composition de l’équipe nationale olympique de boxe.

 

Le premier face à face chez les 52kg hommes allait également dévoiler un nouveau membre de l’équipe élite nationale. Il s’agissait du jeune Thomas Blumenfeld âgé de 18 ans. Le nouveau champion des 52kg a vaincu son adversaire, Evan Gillard, par ses habiletés nettement supérieures. Le québécois résidant des États-Unis sera sans aucun doute un athlète à surveiller pour les prochaines années.

 

La féroce bagarre livrée par Caroline Veyre et Sabrina Aubin a suivi le premier combat. Les coups de puissance ont plu du coin rouge, représenté par la médaillée d’Or des Jeux Panaméricains, réussissant ainsi à vaincre sa rivale grâce à son expérience internationale. Une décision de 3-0 en faveur de Veyre lui a été attribuée.

 

Le combat tactique mettant en vedette David Gauthier et Rodolfo Velasquez a quant à lui a été marqué par la vitesse et l’expérience du valeureux québécois qui s’est mérité une victoire unanime.

 

Dominant le rythme de l’affrontement, Arthur Biyarslanov retournera chez lui satisfait de sa victoire contre Brandon Leaman, « je voulais l’arrêter mais ça n’a pas fonctionné. Peu importe, j’avais besoin de la victoire, c’est fait et c’est ce qui compte» a avoué le médaillé d’Or des Jeux Panaméricains.

 

La coqueluche du Québec, Ariane Fortin, a également contrôlé son antagoniste, Ali Greey de l’Ontario, avec une leçon qui impliquait précision et agilité en contre-attaque. Le compte de huit au quatrième round a été le point culminant du combat. « Je suis vraiment contente, je me suis vraiment bien sentie dans le ring, j’avais de l’énergie. Je me suis bien préparée pour Greey».

 

L’opposition de Sasan Haghighat-Joo et Josh Cameron a certainement été la plus dure bataille de la soirée, où les deux poids mi-moyens ont tout donné dans le ring. Sasan est demeuré concentré techniquement,  ce qui lui a permis de remporter la victoire.

 

La soirée s’est terminée avec Paul Rasmussen et Samir El-Mais dans un spectacle enflammé. Samir El Mais s’est servi de ses déplacements et de son calme pour vaincre son partenaire de l’équipe nationale chez les 91kg+.  «J’ai quelque chose à prouver à moi-même. Représenter le Canada aux Jeux Olympiques et Y remporter une médaille serait quelque chose dont je serais fier de me rappeler lors de mes vieux jours» dit-il, heureux de ce dénouement positif malgré la blessure au coude qui l’afflige depuis des mois.

 

La prochaine compétition d’envergure continentale dans la course vers Rio aura lieu en Argentine au mois de mars prochain pour les hommes ainsi que les femmes. Boxe Canada vous invite à suivre les athlètes au fil du processus Olympique sur boxecanada.org !

 

Source : Andrée-Anne Dionne
Posted on: 11 décembre 2015