Une belle première expérience aux Championnats du Monde Jeunesse pour nos boxeurs canadiens

Après neuf jours de compétition intense, les Championnats du Monde Jeunesse 2016 ont tiré à leur fin ce samedi 26 novembre, couronnant huit pays dans les dix catégories de poids. Regroupant 402 boxeurs provenant de 70 pays, ce championnat d’envergure a mis en vedette les meilleurs boxeurs Jeunesse au monde et trois canadiens y prenaient part. Bien que les médailles leur ont échappé, nos boxeurs canadiens ont acquis une expérience hors-pair alors qu’il s’agissait à leur première participation aux Championnats du Monde et seulement leur 2e compétition internationale suite aux Championnats Continentaux en Septembre 2016.

 

15086265_10154905962769050_1406314341_n
De gauche à droite: Mark Collins, Lexson Mathieu, Luis Santana, Jake Daoust and Gordon Apolloni.
Lexson Mathieu (81 Kg) était le premier canadien a monté dans le ring lors de la deuxième journée de la compétition. Cependant, le médaillé d’or des Championnats Continentaux s’est incliné 1:4 contre le représentant de la Finlande. Malgré sa défaite, Lexson a acquis une nouvelle perspective grâce à cette expérience. « Cette expérience va changer la façon dont je me prépare pour mes combats. Lorsque je suis monté dans le ring, je n’avais qu’un seul plan en tête pour ce combat. Le premier round s’est très bien déroulé, mais par la suite, l’arbitre m’a averti plusieurs fois de garder ma tête élevée et j’ai perdu 2 points à cause de cela. » a dit le boxeur canadien de 81 Kg. « À partir de maintenant, je vais préparer plus d’un plan de match avant ces tournois majeurs.»

 

Jake Daoust (75Kg) a obtenu un bye lors du premier round des préliminaire et a fait ses débuts dimanche le 20 novembre contre la France. Après un combat très serré, c’est le boxeur français qui a été déclaré gagnant par une décision partagée de 3:2. « Les Championnats du Monde Jeunesse ont été une révélation pour moi. Je sais ce que j’ai besoin de travailler afin de remporter l’or et je vais m’entraîner 10 fois plus fort à partir de maintenant. J’ai aimé regarder les autres combats puisqu’il s’agit des meilleurs boxeurs jeunesse au monde.» a mentionné Jake, qui malgré sa défaite, demeure optimiste quant à son futur en boxe. « Je suis très reconnaissant et très enthousiaste de passer au niveau supérieur! »

 

Luis Santana (56Kg) a passé très près de remporter une médaille. Après un bye lors du premier round de la compétition, Luis a débuté le championnat samedi le 19 novembre contre l’Afghanistan. Grâce à sa victoire unanime, il a progressé dans le tableau pour ensuite affronter les Pays de Galles, où il a également remporté le combat par une décision partagée de 3:2. Ayant atteint les quarts-de-finale, Luis était à une seule victoire des médailles, mais malheureusement son parcours s’est arrêté avec une défaite unanime face à l’Australie. Ces belles performances en Russie lui ont permis d’atteindre le Top 8 au monde! « C’était une belle expérience puisque cela m’a permis d’affronter différents styles de boxe et mesurer mes habiletés face à ceux-ci. Je vois mon potentiel malgré ma défaite en quart-de-final. » dit le représentant canadien des 56Kg.

 

 «Bien qu’il s’agissait seulement de leur 2e compétition internationale, ils ont tous très bien boxé et un d’entre eux a même fini dans le top 9. Ils ont réalisé que l’écart est mince entre eux et les meilleurs boxeurs au monde, et ils sont déterminés à s’entraîner plus fort et faire le nécessaire afin de passer au niveau supérieur.» dit Mark Collins, entraîneur de l’équipe nationale Jeunesse.

 

Pour plus d’information quant au tirage au sort, l’horaire et les résultats, visitez la PAGE WEB DE L’ÉVÉNEMENT

 

15095027_1276668305686801_8686424581058617860_n
Luis Santana, victorieux suite à sa victoire contre Wales. Crédit photo: AIBA
Vous aimez l’article ? Partagez-le !
Posted on: 28 novembre 2016