Boxe Canada

Boxe Canada nomme sept boxeurs à l’équipe des Jeux du Commonwealth 2018

Montréal – 12 décembre 2017. Boxe Canada est fier d’annoncer les sept boxeurs qui représenteront le Canada dans le ring dans le cadre des Jeux du Commonwealth 2018 à Gold Coast, Australie du 4 au 15 avril 2018. Composée de trois hommes et quatre femmes, la jeune équipe dynamique visera le carré d’as au mois d’avril.

 

Les résultats du tirage au sort seront dévoilés le 4 avril et la compétition de boxe se déroulera sur une période de dix jours du 5 au 14 avril aux Oxenford Studios, un lieu reconnu pour ses superproductions hollywoodiennes. La délégation canadienne de boxe olympique est composée d’athlètes exceptionnels, regroupant des vétérans expérimentés et des jeunes pugilistes. Il s’agit en effet de la première participation à des Jeux multisports pour cinq membres de l’équipe.

 

Voici la liste complète des boxeurs canadiens nominés pour prendre part aux Jeux du Commonwealth 2018 :
HOMMES
56 Kg    Eric Basran (Montréal, QC)
64 Kg    Thomas Blumenfeld (Montréal, QC)
81 Kg    Harley-David O’Reilly (Montréal, QC)             

FEMMES

51 Kg       Mandy Bujold (Kitchener, ON)
57 Kg       Sabrina Aubin (St-Jean-sur-Richelieu, QC)
60 Kg       Caroline Veyre (Montréal, QC)
75 Kg       Tammara Thibeault (Montréal, QC)
« C’est vraiment un honneur et un privilège d’avoir été sélectionné pour les Jeux du Commonwealth 2018. Après des années d’efforts, de travail ardu et de sacrifices, je réalise un de mes plus grands rêves, soit représenter mon pays en boxe olympique lors de Jeux majeurs. » affirme Harley-David O’Reilly. « Je suis confiant que l’équipe en place obtiendra de très belles performances et que chaque athlète a la possibilité de médailler. »

 

La vigoureuse équipe de boxeurs canadiens sera menée par l’olympienne Mandy Bujold, qui en sera à sa deuxième participation après avoir gagné le bronze en 2014. Les athlètes sélectionnés se sont illustrés au cours des derniers mois face à des boxeurs de calibre mondial et Boxe Canada est confiant qu’ils représentent nos meilleures chances de contribuer à la récolte de médailles du Canada.

 

« La sélection des athlètes fût une décision très difficile en raison du grand nombre de boxeurs canadiens qui visent représenter leur pays sur la scène internationale. La plupart des membres notre équipe sont nouveaux alors que nous commençons notre parcours vers Tokyo 2020. » dit Pat Fiacco, Président de Boxe Canada. « Bien que l’équipe ait une expérience limitée au niveau international, les boxeurs sont plus que capables de remporter des médailles et nous observons des améliorations à chaque fois qu’ils montent dans le ring. Le leadership de Mandy permettra assurément d’élever les performances de l’équipe. »

 

Un dernier camp d’entraînement prendra place à Smithy’s Gym à Toowoomba, Australie afin de peaufiner la préparation en vue de la compétition et pour permettre aux boxeurs de s’acclimater au décalage horaire. L’entraîneur de l’équipe nationale João Carlos Barros et le Directeur de haute performance Daniel Trépanier dirigeront l’équipe lors de l’événement.

 

Historiquement, Boxe Canada performe très bien dans le cadre des Jeux du Commonwealth. À Glasgow 2014, la délégation canadienne avait récolté trois médailles grâce à Samir El Mais (81 Kg – or), Ariane Fortin (75 Kg – argent) et Mandy Bujold (51 Kg – bronze).

 

« La boxe est un sport très passionnant et j’ai hâte d’accueillir et d’appuyer les sept hommes et femmes mis en nomination par Boxe Canada pour ces Jeux du Commonwealth de 2018, » affirma la Chef de Mission Claire Carver-Dias. « Avec leur triplé de médailles aux derniers Jeux, je sais qu’ils viseront les plus hautes marches du podium en avril prochain. »

 

L’équipe complète sera annoncée officiellement par Jeux du Commonwealth Canada en mars 2018.

 

Les Jeux auront lieu du 4 au 15 avril 2018 à Gold Coast, Australie et plus de 4000 athlètes provenant de 70 pays participeront à l’événement.

À propos des Jeux du Commonwealth

Jeux du Commonwealth Canada (JCC) est le détenteur des droits de franchise internationaux des Jeux du Commonwealth et du mouvement du Commonwealth au Canada, en plus d’être un membre à part entière de la communauté sportive canadienne. La mission de JCC est de consolider la place du sport au Canada et à travers le Commonwealth en participant aux Jeux du Commonwealth et en utilisant le sport comme outil de développement. Visiter http://www.commonwealthgames.ca pour plus d’informations.

 

À propos de Boxe Canada

Boxe Canada est l’organisme national du sport de la boxe olympique reconnu par le Comité olympique canadien. L’objectif de Boxe Canada est de promouvoir, organiser et coordonner la boxe au Canada pour l’avancement du sport et de ses membres de tous niveaux et âges confondus. La vision de l’organisation est d’inspirer les Canadiens à faire de la boxe un sport majeur et une activité d’entraînement privilégiée ainsi que de faire en sorte que le Canada se classe parmi les pays dominants sur la scène internationale. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.boxecanada.org .

João Carlos Soares Gomes de Barros se joint à Boxe Canada en tant que nouvel entraîneur-chef

Suite à un long processus de recrutement, Boxe Canada est fier de dévoiler son nouvel entraîneur-chef national, João Carlos Soares Gomes de Barros. Recruté du Brésil, Boxe Canada est confiant que Coach Barros est le bon candidat qui permettra d’élever le programme haute performance et qui mettra fin au hiatus de médailles lors des grands Jeux. La recherche a initialement débuté il y a un an suite aux recommandations présentées dans le rapport Keegan, une analyse indépendante du programme de haute performance de Boxe Canada qui établissait la nécessité d’apporter de l’expertise internationale au sein du programme canadien.

« À Nous le Podium (ANP) est ravi que Boxe Canada est embauché un entraîneur national de calibre mondiale qui possède l’expérience afin de produire des médaillés olympiques. João Carlos Barros saura complémenter le leadership du directeur Haute Performance, Daniel Trépanier. » affirme Mark Hahto, Directeur, Sports d’été pour À Nous le Podium. « L’addition de l’Entraîneur Barros permettra également l’expansion du Centre National d’Entraînement de Boxe Canada au sein de l’INS Québec à Montréal. ANP est confiant que les entraîneurs canadiens tant au niveau Élite que ceux de la nouvelle génération vont bénéficier du large éventail de connaissances et d’expérience qu’apportent le nouvel entraîneur. »

Coach Barros apporte une expérience formidable au programme haute performance canadien ainsi que des résultats remarquables sur la scène internationale. En effet, il possède quatre médailles lors de Championnats du monde ainsi que quatre médaille olympiques en autant de participations, incluant une médaille d’or lors des Jeux olympiques de Rio 2016 dans la catégorie des 60 Kg. Avec 33 ans d’expérience en tant qu’entraîneur, il a d’abord débuté sa carrière à Cuba où il a effectué ses études et travaillé pendant huit au sein du programme de développement provincial de Villara Clara avant d’être recruté par le Brésil pour établir leur programme national centralisé. Barros détient les certifications d’entraîneurs AIBA 3-étoile, APB et WSB en plus d’être un instructeur international pour ces cours AIBA. En plus de ses crédits en boxe, João Carlos Barros parle également français, anglais, espagnol et portugais, ce qui facilitera la transition et son intégration.

« Il y a énormément de potentiel au Canada. » indique João Carlos Barros « Je crois fortement que mon expérience et ma méthodologie va être bénéfique au programme canadien afin de monter sur le podium lors des grands Jeux. Je me réjouis à l’idée de développer des boxeurs et des entraîneur de calibre mondial. »

Après avoir participer à un camp d’entraîneur au sein du nouveau Centre d’Entraînement National en juin, Coach Barros est maintenant arrivé au Canada de façon permanente et est prêt à occuper ses fonctions dès maintenant avec sa première compétition à la fin du mois de septembre au « Celtic Cup » en Irlande. Les boxeurs qui participeront à cette compétition seront annoncés sous peu. Au cours des prochain mois, Daniel Trépanier travaillera en étroite collaboration avec João Carlos Barros afin d’assurer une transition harmonieuse. Des entraîneurs provenant d’à travers le pays seront également invité à participer à des camps d’entraînement, des compétitions et des séminaires afin de se familiariser avec le nouvel entraîneur-chef canadien et apprendre de ce dernier.

« Boxe Canada est fébrile à l’idée d’accueillir Coach Barros dans notre équipe en tant qu’entraîneur national. Il apporte avec lui un long parcours fructueux et beaucoup d’expérience. » mentionne Pat Fiacco, Président de Boxe Canada. « Nous aimerions également remercier Daniel Trépanier pour son travail en tant qu’entraîneur-chef ainsi que Directeur Haute Performance au cours des dernière années. Avec Daniel Trépanier qui se concentrera sur ses fonctions au niveau de la haute performance et Coach Barros au niveau des tâches d’entraîneur-chef, nous nous attendons à de beaux résultats dans le ring pour nos équipes féminine et masculines alors que nous nous préparons en vue de Tokyo 2020. »

Arthur Biyarslanov remporte unanimement son premier combat aux Championnats du Monde AIBA 2017

Arthur Biyarslanov a remporté unanimement son premier combat face au lithuanien Evaldas Pertauskas durant la première ronde préliminaire des Championnats du Monde AIBA 2017. Classé 20e au monde, son adversaire avait gagné la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres en 2012 dans la catégorie des 60kg, mais il n'était pa de taille face au "Loup Tchétchène" qui a dominé les trois rounds du combat.

"Je me sentais bien dans le ring aujourd'hui" a mentionné Arthur Biyarslanov suite à sa victoire convaincante. "J'effectuais des bons mouvements, j'ai gardé mes distance et je me suis battu selon le plan de match afin d'obtenir la victoire."

Maintenant dans le Top 16 de la compétition, le boxeur canadien de 64Kg montera à nouveau dans le ring dimanche après-midi (27 août). Il opposera Elvis Rodriguez de la République dominicaine, présentement classé 16e au monde et qui a obtenu un bye lors du premier tour du tournoi.

Les deux boxeurs étaient censés s'affronter lors des demi-finales des Championnats Continentaux 2017, mais le dominicain a obtenu l'argent alors qu'Arthur avait dû se retirer du tournoi en raison d'un tympan perforé.

Pour toute l'information concernant les Championnats du Monde, vous pouvez visiter notre page Web de l'événement, notre Page Facebook  ou notre Compte Twitter. Tous les combats sont disponible sur la Diffusion vidéo en direct.

Go Arthur Go !

Nouvelle composition du Conseil d’Administration de Boxe Canada

En août 2015, Boxe Canada a entrepris une démarche qui a entraîné des modifications importantes à la Constitution et a adopté une nouvelle approche à la gouvernance. Les changements ont été mis en place dans la foulée du rapport Keegan, qui se penchait sur le système de Haute Performance de Boxe Canada, mais qui a aussi révélé d’importants problème dans sa structure de gouvernance, notamment a) un manque de clarté dans les fonctions et les pouvoirs du Conseil d’Administration et du personnel de direction, b) l’absence de suivi du rendement organisationnel et le besoin de mesures de reddition de comptes au niveau du Conseil et c) la composition inadéquate, la taille excessive et le manque de roulement au sein du Conseil d’Administration.

 

Finalement, la réforme de la gouvernance a été bouclée la fin de semaine dernière alors que le nouveau Conseil d’Administration fut élu lors de la Réunion Générale Annuelle 2017 de Boxe Canada. Voici la composition de ce nouveau Conseil :

 

Pat Fiacco, Président & Administrateur de l’Ouest

Curtis O’Nyon, Administrateur de l’Ontario

Éric Lamoureux, Administrateur du Québec

Mike Summers, Administrateur de l’Est

Yvon Michel, Administrateur général

Roland Labbe, Administrateur général

Isabelle Perreault, Administrateur général

Ryan Savage, Vice-Président & Administrateur général *

Willie McNeil, Administrateur général *

*Administrateur en poste dont le mandat n’est pas terminé

 

Grâce à cette restructuration et à l’adoption d’un conseil de formulation de politiques, cela signifie que la nouveau Conseil d’Administration étudiera les décisions et les enjeux relatifs à la viabilité, à la pertinence et à l’orientation à long terme de Boxe Canada. « J’aimerais féliciter les nouveaux membres élus au sein du conseil d’Administration. Boxe Canada est entre bonnes mains ! Grâce aux nouvelles expériences et compétences du Conseil d’Administration, notre gouvernance sera bien servie pour la gestion de notre vision et de notre développement stratégique à long terme. » affirme Roy Halpin, Directeur général de Boxe Canada.

 

Voici un bref aperçu des sept nouveaux Administrateurs élus :

 

PAT FIACCO, Président & Administrateur de l’Ouest

En tant que membre du Comité exécutif de l’AIBA, Pat Fiacco apporte de l’expérience international en gouvernance de la boxe ainsi que des connaissances approfondies du ce sport, tant au niveau national qu’international. Il a pris part aux Jeux olympiques d’Athènes 2004 en tant qu’arbitre et juge canadien ainsi que ceux de Londres en 2012 à titre de Contrôleur adjoint pour la boxe. Il a également été l’Officiel en chef pour Boxe Canada et occupe le poste de Président pour la fédération depuis 2012. Son expérience professionnel en tant qu’agent de changement sera utile vu le changement de direction encouru chez Boxe Canada. Pat Fiacco a aussi été le maire de Regina et pendant ses 12 années en fonction gouvernementales, il a dirigé plusieurs initiatives marquantes, telles que la construction de nouvelles infrastructures importantes et l’organisation de plusieurs événements d’envergure. De plus, il s’est impliqué dans plusieurs caucus et commissions, et a développé son sens des affaires au travers ses propres entreprises.

 

CURTIS O’NYON, Administrateur de l’Ontario

Curtis O’Nyon est un associé principal dans une société de relations gouvernementales fructueuse où il fournit des conseils stratégiques aux clients corporatifs, ONG et gouvernementaux alors que ceux-ci font des demandes au gouvernement fédéral. De plus, il a géré de grands Conseils d’Administration et a joué un rôle crucial dans la gestion de la restructuration. Ses vingt ans d’expérience dans le cadre de fonction gouvernementale lui ont permis d’acquérir un vaste réseau de contacts au niveau municipal, provincial et fédéral. Ce type de travail lui a aussi apporté une importante gamme de compétences en planification stratégique, logistique, communication, gestion médiatique et relations avec les actionnaires. Il possède également des connaissances quant à la structure des plusieurs associations sportives canadiennes et le rôle que les organisations sportives nationales jouent sur la scène internationale.

 

ÉRIC LAMOUREUX, Administrateur du Québec

Éric Lamoureux est cofondateur et directeur général chez CAP Conseillers Affaires Publiques. Dans le cadre de ce rôle, il est lobbyiste-conseil et stratège pour des entreprises canadiennes et internationales d’envergure, principalement auprès des hauts-cadres dirigeants, en ce qui concerne les relations avec le gouvernement, le positionnement stratégique et les communications. Au cours de sa carrière, Éric a travaillé en politique à tous les niveaux, notamment pour le ministre aux Affaires Étrangères et le ministre du Commerce International.  Il a également été directeur des communications pour l’Association canadienne de soccer ainsi que porte-parole francophone pour le tournoi de la FIFA U20 2007 Canada.  Son implication auprès de divers Conseil d’Administration ainsi que son parcours professionnel, tant par son expérience au niveau des communications, des relations avec les intervenants dans le milieu sportif et en matière de levée de fonds, feront de lui un atout pour Boxe Canada.

 

MIKE SUMMERS, Administrateur de l’Est

Mike Summers est un officiel AIBA 3-étoiles et possède des connaissances approfondies quant aux règlements de compétition et du système sportif canadien et international. De plus, il a été le président de Boxing Newfoundland et a siégé au sein du Conseil de Boxe Canada pendant de nombreuses années. Il a également assisté Boxe Canada grâce à ses contributions au programme de Développement à Long Terme de l’Athlète (DLTA) et aux plans de stratégies corporatives, et a siégé au sein de plusieurs comités, tel que le comité de discipline ainsi que le comité de pilotage pour le développement du nouveau Comité de formulation de politiques. Mike est aussi le président de la Force Constabulaire royale de Terre-Neuve et détient de l’expertise en développement des relations gouvernementales, ressource humaine, résolution de litiges et négociation de politiques / contrats.

 

YVON MICHEL, Administrateur général

Pendant 18 ans de sa carrière, Yvon Michel a œuvré dans toutes les sphères de la boxe amateur canadienne en tant que juge / arbitre, administrateur et entraîneur à tous les niveaux, et ce jusqu’aux Jeux olympiques. Maintenant bien établi en boxe professionnel, il a un réseau de contacts élaboré, des relations privilégiés avec les dirigeants de réseaux télévisés et des commanditaires potentiels dont Boxe Canada pourra bénéficier. Son expérience globale, ses expertises spécifiques et ses contacts corporatifs seront des atouts importants. De plus, son curriculum très exhaustif et pertinent pourra certainement apporter de la crédibilité, de la notoriété et de la rentabilité une fois mis au service de la boxe canadienne

 

ROLAND LABBE, Administrateur général

Roland Labbe possède une vaste expérience dans le milieu de la boxe, notamment au niveau international en tant qu’arbitre & juge AIBA 3-étoiles, et c’est cette expérience qui l’a motivé à aider les athlètes à devenir plus compétitif mondialement. Roland est également le propriétaire et entraîneur-chef du Avenue Boxing Club, un gym situé dans le cœur d’Edmonton qui accueille les jeunes défavorisés. Depuis 2011, il est un arbitre & juge international qui officie de nombreuses compétitions, dont les Jeux olympiques de Londres 2012 et de 2005 à 2015, il a aussi siégé sur la Commission des Arbitres & Juges de Boxe Canada. En raison de ses succès à ce niveau, l’AIBA a sollicité son assistance en mentorat, développement, évaluation et certification des officiels au niveau international. De plus, en tant qu’ancien président et officiel en chef de Boxing Alberta, ces fonctions lui ont non seulement permises de comprendre les rôles et les responsabilités d’un conseil d’administration, mais aussi comment le leadership et les programmes de développement prospère peuvent contribuer au succès sur la scène internationale.

 

ISABELLE PERREAULT, Administrateur général

Isabelle Perreault est une conseillère en gestion spécialisée en technologie digitale et en changements organisationnels. Ayant travaillée en tant que Directrice marketing et chef du digital pour le club de hockey des Sénateurs d’Ottawa pendant huit ans et avec la Major League Soccer (MLS), elle possède une grande expertise en sport professionnel et comprends les défis présents dans la promotion et le marketing du sport au Canada. Grâce à son implication active au sein de divers conseils d’administration dans plusieurs associations, elle a un réseau corporatif actif. De plus, étant considérée comme une leader dans son domaine, elle s’adresse souvent lors de conférences et a facilité plusieurs levées de fonds. Étant elle-même une triple championne provinciale de boxe en Ontario, elle souhaite voir une augmentation de l’intérêt et de la sensibilisation de la boxe féminine à travers les pays ainsi que le déploiement des programmes de développement tant au niveau récréatif que pour les athlètes de Haute Performance.

 

 

 

CHAMPIONNAT CANADIEN 2017

JUVÉNILE | JEUNESSE | ÉLITE

HOMMES & FEMMES

 

Pour la deuxième fois dans l’histoire des Championnats Canadiens, l’édition 2017 regroupera à nouveau les catégories Juvénile, Jeunesse et Élite sous un même toit. Le tirage au sort, l’horaire, les résultats et plus encore seront publiés sur cette page lors de l’événement.

 

LISTE DES MÉDAILLÉS

 

HORAIRE & RÉSULTAT

 

TIRAGE AU SORT

TABLEAU – CATÉGORIE JUVÉNILE

HOMMES FEMMES
46 KG
48 KG
50 KG
52 KG
54 KG
57 KG
63 KG
66 KG
70 KG
75 KG
48 KG
52 KG
63 KG

 

TABLEAU – CATÉGORIE JEUNESSE

HOMMES FEMMES
52 KG
56 KG
60 KG
64 KG
69 KG
75 KG
81 KG
+ 91 KG
51 KG
54 KG
57  KG
60 KG
64 KG
75 KG

 

TABLEAU – CATÉGORIE ÉLITE

HOMMES FEMMES
52 KG
56 KG
60 KG
64 KG
69 KG
75 KG
81 KG
91 Kg
+ 91 KG
48 KG
51 KG
54 KG
57  KG
60 KG
64 KG
69  KG
75 KG
81 KG
+81 KG

 

L’organisation du Championnat Canadien est confiée au Club EnergyBox

14677861_10154652667409743_1508065884_o

 

CANADA CONTRE CUBA AU KEN GOFF MEMORIAL BOXING CLASSIC

(Jeudi le 23 février 2017, Regina, SK) – Les boxeurs Élite de l’équipe canadienne affrontera l’équipe cubaine pour la première fois dans l’histoire du Ken Goff Memorial Boxing Classic (KGMBC). Organisé par le Regina Boxing Club, la 24e édition de cet événement aura vendredi le 26 mai 2017 au Credit Union EventPlex. La délégation cubaine se classe au premier rang au niveau international dans quatre divisions chez les hommes et a remporté six médailles lors des Jeux olympiques de Rio 2016. Le KGMBC comptera huit combats et un deuxième duel aura lieu lors du Brandt Cup le dimanche 28 mai 2017. Les athlètes participants de chaque équipe seront annoncés officiellement à Regina, SK après les Championnats Canadiens 2017 qui auront lieu à Québec, QC.

 

« Chaque année, le Ken Goff Memorial Boxing Classic tente d’attirer les meilleurs boxeurs au monde afin de s’affronter lors de cette carte de boxe » dit George Goff, le président du Regina Boxing Club. « La compétition sera féroce et les amateurs de boxe auront la chance d’assister à un événement de boxe Élite des plus divertissant au monde. »

 

Le KGMBC est une compétition internationale sous la forme du carte de soirée « Style Las Vegas » et est la seule compétition de boxe où les boxeurs de l’équipe nationale se réunissent afin de compétitionner en tant qu’équipe. Les billets individuels seront mis en vente à compter de mercredi le 1er mars 2017 et seront disponible au coût de 25$ sur reginaboxingclub.caticketmaster.ca ou directement au Regina Boxing Club. Des tables de huit personnes incluant le service de table sont présentement en vente et peuvent être achetées par téléphone au 306.536.5707 ou par courriel au info@reginaboxingclub.ca.

 

« Nos boxeurs sont très enthousiastes à l’idée de prendre part au prestigieux Ken Goff Memorial Boxing Classic. Il s’agit d’un événement qui fait jaser à travers le monde et nous avons très hâtes d’affronter le Canada » s’exclame Alberto Puig, président de la Fédération de Boxe de Cuba.

 

Le KGMBC a été établi en 1994 et est une levée de fonds importante pour le Regina Boxing Club qui a été fondé par Ken Goff en 1949. La vision fondatrice de Ken, soit d’aider la communauté à former de meilleurs citoyens, est toujours présente aujourd’hui alors que le club de boxe enseigne aux jeunes dès le jeune âge de sept ans. Grâce à l’appui des commanditaires, des partenaires de la communauté ainsi que des volontaires, le Regina Boxing Club continue à offrir de l’encadrement et du mentorat aux enfants, aux jeunes et aux familles.

 


Pour toutes requêtes médiatiques ou demandes d’entrevues, veuillez contacter :
Pat Fiacco
Vice-Président
Regina Boxing Club
C 306.539.7340E info@reginaboxingclub.ca
reginaboxingclub.ca
#KGMBC17
Crédit photos: Randy Lewis // lewisimages

 

 

Opportunité d’emploi: Boxe Canada est à la recherche d’un entraîneur pour l’équipe nationale

Description de tâches

Entraîneur de l’équipe nationale

 

DESCRIPTION

Organisation: Boxe Canada
Titre: Entraîneur de l’équipe nationale
Type d’emploi: Employé à temps plein
Superviseur immédiat : Directeur Haute Performance
Superviseur ultime : Directeur général

 


DESCRIPTION GÉNÉRALE :


Sous la direction du Directeur Haute Performance (DHP), l’entraîneur de l’équipe nationale (EEN) sera responsable de l’encadrement et la mise en oeuvre des programmes de l’équipe nationale pour les athlètes au Centre d’Entraînement Nationale et des athlètes identifiés de l’équipe nationale. L’EEN travaillera en étroite collaboration avec le DHP afin de mettre en place et d’exécuter les programmes de Haute Performance de Boxe Canada.

L’EEN assistera le DHP dans les opérations des programmes Élites et de développement, ce qui inclut la planification, l’entraînement, le suivi et l’évaluation.

L’EEN travaillera en étroite collaboration avec le DHP et les entraîneurs-assistants désignés de l’équipe nationale (EAEN) afin d’assurer les normes et procédures Haute Performance efficaces.

L’EEN doit se conformer à tous les codes de conduite de Boxe Canada reliés à ses activités.

 

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES:

  • Études supérieures dans un domaine connexe
  • Accréditation 3-étoile de l’AIBA
  • Certification d’entraîneur de performance de Boxe Canada ou son équivalent tel que reconnu par Boxe Canada et l’association canadienne des entraîneurs
  • Antécédents avérés démontrant un encadrement fructueux de boxeurs sur la scène internationale
  • Capacité prouvée et preuve d’avoir conduit des séminaires nationaux et internationaux pour les entraîneur de boxeurs Élite
  • Capacité prouvé de gérer un programme de développement national de boxe
  • Expérience dans une structure gouvernementale similaire (privilégié)

 

STRUCTURE et PORTÉE :

Se rapporte et est tenu responsable par: Directeur Haute Performance (DHP)

Responsabilités additionnelles :  Membre du Comité Haute Performance (CHP) de Boxe Canada en tant que membre du personnel

Supervise: Entraîneur-assistant de l’équipe nationale (EAEN)

RESPONSABILITÉS ET OBLIGATIONS SPÉCIFIQUES

Environnement pour l’entraînement quotidien:

  • Créer un environnement d’entraînement quotidien de classe mondiale en collaboration avec le DHP.
  • Conjointement avec le DHP, l’EEN assurera le développement, la mise en oeuvre et l’évaluation des plans d’entraînements et de compétitions annuels et à long terme pour les athlètes du Centre Nationale, des athlètes identifiés de l’équipe nationale et pour les entraîneurs personnels.
  • Mener et opérer des plans saisonniers d’entraînements et de compétitions pour les athlètes au Centre Nationale.
  • S’assurer que les dossiers sur les entraînements, les compétitions, les résultats et les suivis des athlètes est conservés selon les besoins.
  • Travailler en collaboration avec le DHP afin d’assurer un environment haute performance continu, évolutif et  axé sur les athlètes
  • Travailler avec le DHP et les autres entraîneurs assignés pour offrir du leadership et une orientation efficace aux programmes, aux athlètes et à l’équipe de support tant au centre national qu’à l’extérieur.

Équipe nationale:

  • Être l’entraîneur-chef lors des compétitions internationales majeures, telles que les Jeux olympiques, Championnats du monde et les Jeux du Commonwealth pour les équipes Élite masculines et féminines.
  • Superviser et mener les camps d’entraînements de l’équipe nationale et faire des recommandations pour des camps combinés qui peuvent intégrés des athlètes en développement lorsque la situation est appropriée.

Programme Haute Performance: 

  • Être l’Entraîneur-chef des équipes nationales qui se rendent aux compétitions et aux camps d’entraîneurs à l’internationale, ce qui inclut les événement AIBA Star, Tri-Nations, les matchs d’exhibition et autres tournois.
  • Offrir du leadership et du support aux entraîneurs de développement national et s’assurer qu’il y a une approche constante aux standards techniques développés et offerts dans le programme Haute Performance.
  • Établir et contribuer à la direction stratégique et opérationnelle des stratégies intégrées de Boxe Canada pour ces programmes de Haute Performance.
  • Participer au forums-clés tels qu’entendu avec le DHP, ex: Comité de sélection.
  • Établir son propre plan de Développement de la performance, identifier de nouveaux domaines propices à l’apprentissage et s’engager à une culture axée l’amélioration continue.
  • Préparer et contribuer aux rapports pour le DHP et tout autres partenaires tel que requis, par example À Nous le Podium, COC, l’Association canadiennes des entraîneurs, Sport Canada

CONNAISSANCES ET COMPÉTENCES

  • Communiquer efficacement en Anglais, tant à l’oral qu’à l’écrit.
  • Faire preuve de bon jugement et d’approches créatives pour contrer les suppositions traditionnelles en terme de technique et d’entraînement, et offrir des solutions.
  • Utiliser des stratégies de communication appropriées afin que les idées et les plans soient acceptés.
  • Habiletés à analyser les données de performance et les convertir en véritables opportunité pour le programme et créer de nouvelles idées.
  • Faire preuve de finesse politique et anticiper adéquatement les conséquences de ces actions
  • Se fixer des objectifs élevés et établir des objectifs audacieux pour le personnel, l’équipe et l’accomplissement du programme.
  • Véhiculer une image qui est cohérente avec les valeurs de l’organisation.
  • Démontrer un esprit de décision et d’action dans la gestion de problèmes lorsque ceux-ci se présentent.

CHARACTÉRISTIQUES PERSONNELLES

  • Avoir une passion pour l’excellence et un vif désir de dépassement, instaurer des changements et identifier des opportunités d’amélioration.
  • Capacité avérée à faire preuve de bon jugement, respecter la confidentialité et faire preuve de discrétion et d’initiative.
  • Être motivé et être capable de travailler autant de façon indépendante qu’en équipe.
  • Fixer de hauts standards de performance pour soi-même et pour les autres, tout en assumant la responsabilité.
  • Habilité à satisfaire de nombreuses demandes concurrentes grâce à une priorisation dans un environnement orienté vers les résultats.
  • Habilité à s’engager dans un milieu de travail difficile, demandé et spontané, à travailler de longues heures irrégulières et voyager à l’international au besoin.

RESPONSABILITÉS DU COMITÉ

  • Faire la liaison et travailler en étroite collaboration avec les divers comités de Boxe Canada afin de supporter les programmes et les activités spécifiques qui touchent aux programmes de Haute Performance.

 


Date limite: 1er mars 2017

Entrée en fonction: 1er  avril 2017

L’EEN travaillera à Montréal.


Le salaire pour ce poste sera selon l’expérience et le budget disponible. Toutes les applications seront confidentielles.

Les applications et les attentes salariales devront être envoyés par courriel à l’attention de  Roy Halpin au rhalpin@boxingcanada.org

Nous remercions tous les candidats pour leur intérêt; Cependant, seuls les candidates considérés seront contactés.

 

 

*Le masculin est utilisé pour alléger le texte et ce, sans préjudice pour la forme féminine.

 

ANNONCE – CHANGEMENT DE RÈGLEMENT QUANT AU PORT DU CASQUE AU CANADA

Suite à une Assemblée Spéciale des Membres qui a eu lieu le 3 février, Boxe Canada a approuvé unanimement un changement de règlement quant au port du casque.

 

En vigueur immédiatement, le nouveau règlement se lit comme suit :

 

Pour tous les boxeurs Élite masculins de catégorie ouverte, le port du casque est obligatoire pour toutes les compétitions sanctionnées au Canada, à l’exception des Championnats Canadiens. Lors des Championnats Provinciaux, le port du casque sera obligatoire jusqu’en finale où les boxeurs auront le choix de le porter ou non. Si les boxeurs sont en désaccord lors de la finale, le port du casque prévaut par défaut.

 

« Nous voulons familiariser progressivement nos boxeurs Élite et les espoirs à boxer sans casque. » dit Pat Fiacco, président de Boxe Canada. « Ce nouveau règlement nous permet de protéger nos boxeurs contre les coupures en vue des Championnats Canadiens tout en les préparant aux combats sans casque au niveau national et international. AIBA a accordé cette option aux fédérations nationales et plusieurs ajustent leurs règlements en conséquence. »

 

Plus d’information quant au changement de règlement sera communiqué Mardi le 7 février 2017.

 

 

 

 

ANNONCE: Boxe Canada va de l’avant avec son projet de centralisation

Bien que le projet ne soit pas nouveau, Boxe Canada va finalement de l’avant avec la centralisation de ces programmes suite à plusieurs recommandations quant à sa structure de haute performance. Ce n’est pas une coïncidence qu’une analyse approfondie des résultats aux Jeux olympiques a démontré que 15 des 18 pays médaillés à Rio opèrent sous des programmes centralisés depuis plusieurs années. Ce phénomène est également observable dans plusieurs autres sports au Canada. Après avoir étudier le projet sous tous ces angles, Boxe Canada a établi que la centralisation était nécessaire afin d’offrir des programmes compétitifs et des services de calibre mondial à ces athlètes de haute performance.

Dans cette nouvelle direction, Boxe Canada a arrêté son choix à l’Institut National du Sport (INS) du Québec à Montréal pour y établir son Centre d’Entraînement National. Bien que certaines formalités financières et fiscales restent à confirmer, le partenariat avance bon train.  Après avoir déplacer le bureau chef de Boxe Canada à Montréal en 2015, le stade olympique est le choix logique pour l’emplacement du Centre National. La proximité du Directeur Haute Performance, l’accès à une éducation et des services bilingues ainsi que l’espace disponible au sein de l’INS Québec ont tous contribué à la décision de s’établir à cet endroit. Le parc olympique est un endroit idéal pour s’établir et croître le sport de la boxe tout en ayant accès aux installations et à la technologie de pointe tout au long de l’année.

Les avantages de la centralisation sont nombreux et auront un impact concret sur la qualité des programmes et des services offerts aux athlètes. En effet, un amalgame de services médicaux et sportifs seront offerts aux boxeurs sur place, tels que le conditionnement physique, la nutrition, la psychologie sportive, l’analyse de performance, la massothérapie, la physiothérapie, des médecins et bien plus encore! Tous ces services combinés sous un même toit permettront une structure de développement optimale et le suivi continu de nos athlètes sur une base quotidienne. De plus, une équipe de support sera dédiée à la boxe et encadrera les boxeurs sur tous les niveaux, ce qui favorisera une approche individualisée qui répondra aux besoins respectifs des athlètes. L’accessibilité et la proximité des services favoriseront également l’efficacité du programme. Un espace désigné à la boxe sera aménagé au sein de l’INS Québec selon nos besoins et offrira des conditions optimales afin de rivaliser avec les meilleures nations. À long terme, le programme centralisé vise à identifier les espoirs et les encadrer dès un jeune âge dans un environnement de haute performance axé sur leur développement.

Le processus de centralisation débutera dès le mois d’avril 2017 alors que tous les services seront offerts au sein de l’INS Québec. Cependant, en raison de la construction en cours au Stade olympique, les entraînements spécifiques à la boxe seront temporairement déplacés dans un club de boxe local jusqu’à la réalisation des travaux. La dernière phase de la centralisation au nouveau Centre d’Entraînement National de boxe est prévu pour le début 2018, ou plus tôt si les travaux sont complétés avant l’échéance.

Boxe Canada est confiant que la centralisation de ces programmes permettra d’offrir un programme compétitif de renommée internationale et ultimement, élèvera la boxe canadienne sur la scène mondiale.

 

Voici quelques images des services disponibles au sein de l’INS Québec:

complexe-institut
INS Québec
scientifiques
Équipe d’analyse sportive et scientifique
clinique-medico-sportive
Clinique médicale comprenant la physiothérapie, la massothérapie, médecin, et plus encore !
lab-nutrition
Laboratoire de nutrition
salle-hydrotherapie
Hydrothérapie

Pour plus d’information, visitez le site web de l’INS Québec

 

 

 

 

Vous avez aimé l’article? Partagez-le!

Une belle première expérience aux Championnats du Monde Jeunesse pour nos boxeurs canadiens

Après neuf jours de compétition intense, les Championnats du Monde Jeunesse 2016 ont tiré à leur fin ce samedi 26 novembre, couronnant huit pays dans les dix catégories de poids. Regroupant 402 boxeurs provenant de 70 pays, ce championnat d’envergure a mis en vedette les meilleurs boxeurs Jeunesse au monde et trois canadiens y prenaient part. Bien que les médailles leur ont échappé, nos boxeurs canadiens ont acquis une expérience hors-pair alors qu’il s’agissait à leur première participation aux Championnats du Monde et seulement leur 2e compétition internationale suite aux Championnats Continentaux en Septembre 2016.

 

15086265_10154905962769050_1406314341_n
De gauche à droite: Mark Collins, Lexson Mathieu, Luis Santana, Jake Daoust and Gordon Apolloni.
Lexson Mathieu (81 Kg) était le premier canadien a monté dans le ring lors de la deuxième journée de la compétition. Cependant, le médaillé d’or des Championnats Continentaux s’est incliné 1:4 contre le représentant de la Finlande. Malgré sa défaite, Lexson a acquis une nouvelle perspective grâce à cette expérience. « Cette expérience va changer la façon dont je me prépare pour mes combats. Lorsque je suis monté dans le ring, je n’avais qu’un seul plan en tête pour ce combat. Le premier round s’est très bien déroulé, mais par la suite, l’arbitre m’a averti plusieurs fois de garder ma tête élevée et j’ai perdu 2 points à cause de cela. » a dit le boxeur canadien de 81 Kg. « À partir de maintenant, je vais préparer plus d’un plan de match avant ces tournois majeurs.»

 

Jake Daoust (75Kg) a obtenu un bye lors du premier round des préliminaire et a fait ses débuts dimanche le 20 novembre contre la France. Après un combat très serré, c’est le boxeur français qui a été déclaré gagnant par une décision partagée de 3:2. « Les Championnats du Monde Jeunesse ont été une révélation pour moi. Je sais ce que j’ai besoin de travailler afin de remporter l’or et je vais m’entraîner 10 fois plus fort à partir de maintenant. J’ai aimé regarder les autres combats puisqu’il s’agit des meilleurs boxeurs jeunesse au monde.» a mentionné Jake, qui malgré sa défaite, demeure optimiste quant à son futur en boxe. « Je suis très reconnaissant et très enthousiaste de passer au niveau supérieur! »

 

Luis Santana (56Kg) a passé très près de remporter une médaille. Après un bye lors du premier round de la compétition, Luis a débuté le championnat samedi le 19 novembre contre l’Afghanistan. Grâce à sa victoire unanime, il a progressé dans le tableau pour ensuite affronter les Pays de Galles, où il a également remporté le combat par une décision partagée de 3:2. Ayant atteint les quarts-de-finale, Luis était à une seule victoire des médailles, mais malheureusement son parcours s’est arrêté avec une défaite unanime face à l’Australie. Ces belles performances en Russie lui ont permis d’atteindre le Top 8 au monde! « C’était une belle expérience puisque cela m’a permis d’affronter différents styles de boxe et mesurer mes habiletés face à ceux-ci. Je vois mon potentiel malgré ma défaite en quart-de-final. » dit le représentant canadien des 56Kg.

 

 «Bien qu’il s’agissait seulement de leur 2e compétition internationale, ils ont tous très bien boxé et un d’entre eux a même fini dans le top 9. Ils ont réalisé que l’écart est mince entre eux et les meilleurs boxeurs au monde, et ils sont déterminés à s’entraîner plus fort et faire le nécessaire afin de passer au niveau supérieur.» dit Mark Collins, entraîneur de l’équipe nationale Jeunesse.

 

Pour plus d’information quant au tirage au sort, l’horaire et les résultats, visitez la PAGE WEB DE L’ÉVÉNEMENT

 

15095027_1276668305686801_8686424581058617860_n
Luis Santana, victorieux suite à sa victoire contre Wales. Crédit photo: AIBA
Vous aimez l’article ? Partagez-le !