Jeux du Commonwealth Gold Coast 2018

L’équipe canadienne est invaincue aux Jeux du Commonwealth Gold Coast 2018

À la mi-chemin des Jeux du Commonwealth 2018, six des sept boxeurs canadiens ont fait leur entrée dans la compétition et il semble qu’aucun adversaire ne soit en mesure d’arrêter l’équipe canadienne dans sa ruée vers les médailles.

 

En effet, la délégation canadienne de boxe demeure invaincue après huit combats convaincants et a déjà sécurisé cinq médailles au total. Avec deux autres demi-finales à l’agenda, l’ensemble du contingent canadien pourrait très bien monter sur le podium.
 
Voici un récapitulatif des performances canadiennes au cours des jours 5 et 6 des Jeux :

75KG - Tammara Thibault VS Essiane Chlotine (Cameroun)

La victoire de Tammara Thibeault contre la camerounaise Essiane Chlotilde fût l’un des combats les plus compétitifs des Jeux jusqu’à présent, mais il semble que la boxeuse canadienne veut continuer sa séquence victorieuse depuis avoir remportée l’or aux Championnats Continentaux 2017.
 
Avec une décision partagée de 3-2, Tammara réussi à progresser à la ronde des demi-finales où elle affrontera Lauren Price du pays de Galles le 13 avril. Gardez un œil sur elle puisqu’elle peut terminer au sommet du podium à nouveau!

81KG – Harley-David O’Reilly VS Louis Cedric Olivier (Ile Maurice)


O’Reilly a su démontrer son talent lors d’un combat dominant. Le champion canadien 2017 a remporté les trois rounds par une décision unanime des juges. Il a certainement rendu le Canada fier et cherche à se rendre jusqu’au bout.

Grâce à sa domination face à Olivier, O’Reilly accède maintenant aux quarts-de-finales le 11 avril et il affrontera Yombo du Cameroun dans l’espoir de sécuriser une médaille additionnel lors de la ronde suivante.

57 KG – Sabrina Aubin VS Vicki Glover (Écosse)

Et une autre athlète canadienne atteint la ronde des demi-finales! Sabrina s’assure d’une médaille après avoir remporté un combat ardu en quarts-de-finales contre son adversaire écossaise, Vicki Glover. La boxeuse de Saint-Jean a connu un 2e round plus serré et savait qu’elle devait être plus agressive lors du dernier round. Sabrina a fait preuve de cœur dans les derniers moments du 3e round et s’est valu un score de 3-2 en sa faveur.
 
« Je me suis battue avec mon cœur, ce n’était plus technique. J’ai tout donné afin de remporter ce combat, » affirme Sabrina Aubin après un intense premier combat. « J’ai maintenant deux jours avant les demi-finales, donc je vais rester concentrer et récupérer autant que possible. »

Le 13 avril, Sabrina fera face à Skye Nicolson en demi-finales. Sabrina devra faire preuve de combativité et d’ardeur pour vaincre la boxeuse native de l’Australie. Nicolson aura non seulement l’avantage de la maison et le support de la foule locale, mais elle sera également la dernière adversaire de Sabrina avant que celle-ci puisse atteindre la finale!

 

64 KG – Thomas Blumenfeld VS Nkumbu Silungwe (Zambie)

Plus que deux autres combats avant d’obtenir l’or! Ce n’est pas un secret que la catégorie masculine des poids super-légers comptent le plus grand nombre de boxeurs comparativement aux autres divisions présentes aux Jeux du Commonwealth. Jusqu’à présent, Thomas a affronté deux adversaires pour se faire une place en demi-finale.
 
Le combat contre le boxeur zambien n’a pas été aussi demandant que l’on aurait pu l’imaginer. En utilisant son direct pour contrôler le combat, Thomas a aisément remporté les trois rondes par une décision des juges de 5-0. À ce moment-ci des Jeux, on pourrait assumer que le champion de la Celtic Cup 2017 sera quelque peu fatigué, mais ce n’est pas le cas pour Blumenfeld! Il continue sa lancée et avance dans le tableau des 64Kg.
 
« Bien que je sois dans la ronde des médailles, il n’y a qu’une seule m’importe et c’est l’or! » s’exclame Thomas Blumenfeld en sortant du ring.
 
Grâce à sa victoire contre Silungwe en quarts-de-finales, le pugiliste canadien atteint le carré d’as et il fera face à Jessie Lartey le 13 avril afin de se tailler en place en finale.

56 KG Eric Basran VS Zweli Dlamini (Swaziland)

Une autre belle performance livrée par Eric Basran où il l’emporte en quart-de-finales contre son rival du Swaziland. Le champion canadien 2017 a contrôlé le rythme du combat du début à la fin en faisant usage de son avantage de portée et de vitesse. Son style peu orthodoxe joue en sa faveur et fait de lui un boxeur divertissant à regarder pour les fans. Avec cette victoire, Eric continue la série de victoires du Canada lors de ces Jeux.
 
“Maintenant, je vais me concentrer sur mon prochain adversaire, étudier ses déplacements et comment je peux bouger contre lui, dit Eric Basran après avoir récolté une seconde victoire lors de sa première participation aux Jeux du Commonwealth.
 
Avec une médaille assurée, Basran cherche à défaire Kurt Walter lors de la demi-finale le 13 avril afin d’accéder au combat pour l’or. Ce sera un combat à ne pas manquer!
Avec trois canadiens à l’horaire pour le Jour 7 (11 avril) de la compétition, l’équipe cherche à faire avance deux autres boxeurs dans la ronde des médailles. Caroline Veyre fera ses débuts dans le tournoi contre le Nigéria alors que Harley-David O’Reilly sera dans le ring pour une 2e fois, tous deux dans l’espoir de rejoindre leurs coéquipiers sur le podium.
 
Pour Marie-Jeanne Parent, elle sera à nouveau en action contre l’Angleterre pour la ronde des demi-finales. Une victoire lui permettrait de se battre pour l’or de sa première compétition internationale.

Marie-Jeanne Parent remplacera Mandy Bujold au sein de la délégation canadienne de boxe aux Jeux du Commonwealth

Après une longue délibération, Mandy Bujold a décidé de retirer son nom du contingent canadien pour les Jeux du Commonwealth Gold Coast 2018. 

 

« Après 12 ans de compétitions au plus haut niveau, j’ai décidé de prendre du recul des compétitions internationales en 2018, » affirme Mandy Bujold. « Durant cette période, je me concentrerai sur mon développement professionnel et je resterai impliquée auprès de Boxe Canada et du programme de l’équipe nationale. Je continuerai mon entraînement à Kitchener en Ontario avec le support de mon entraîneur et de mon équipe dans l’espoir de représenter le Canada aux Jeux olympiques 2020. Je crois que cette période me permettra d’acquérir une nouvelle perspective tout en préparant mon futur au-delà de la compétition. »

 

À seulement 35 jours du début des Jeux, Boxe Canada avait l’opportunité de nominer une autre boxeuse afin de remplir son quota d’athlètes. Selon les procédures de nominations, la championne canadienne des 69Kg, Marie-Jeanne Parent, était la prochaine en liste pour la sélection et se joindra aux six boxeurs de la délégation canadienne. « Participer aux Jeux du Commonwealth est pour moi un rêve qui se réalise! » dit Marie-Jeanne Parent suite à sa nomination. « La vie est souvent pleines de surprises, mais aujourd’hui je crois fortement que le travail ardu a porté fruit. »

 

Sept boxeurs représenteront fièrement le Canada dans le ring dans le cadre des Jeux du Commonwealth 2018 à Gold Coast, Australie du 4 au 15 avril 2018. Voici les boxeurs canadiens nominés:

 

HOMMES

56 Kg       Eric Basran

64 Kg       Thomas Blumenfeld

81 Kg       Harley-David O’Reilly

 

FEMMES

57 Kg       Sabrina Aubin

60 Kg       Caroline Veyre

69 Kg       Marie-Jeanne Parent

75 Kg       Tammara Thibeault

 

L’équipe complète sera annoncée officiellement par Jeux du Commonwealth Canada en mars 2018.

 

Les Jeux auront lieu du 4 au 15 avril 2018 à Gold Coast, Australie et plus de 4000 athlètes provenant de 70 pays participeront à l’événement.

 

À propos des Jeux du Commonwealth

Jeux du Commonwealth Canada (JCC) est le détenteur des droits de franchise internationaux des Jeux du Commonwealth et du mouvement du Commonwealth au Canada, en plus d’être un membre à part entière de la communauté sportive canadienne. La mission de JCC est de consolider la place du sport au Canada et à travers le Commonwealth en participant aux Jeux du Commonwealth et en utilisant le sport comme outil de développement. Visiter http://www.commonwealthgames.ca pour plus d’informations.