En route vers Tokyo: Mise à Jour sur le Sytème de Qualification de Boxe

Mise à jour fournie par le groupe de travail du Comité international olympique |  Suite à la décision commune du CIO, du comité organisateur de Tokyo 2020 et du gouvernement japonais de reporter les Jeux olympiques de Tokyo 2020 au 23 juillet 2021 ainsi que la réception des principes révisées pour les systèmes de Qualification de Tokyo 2020, le groupe de travail chargé de la boxe (IOC Boxing Task Force) s’occupe de finaliser les adaptations nécessaires au système de qualification actuelle pour la boxe: le document complet pour la mise à jour du système de qualification est disponible ICI 

Les résultats existants et les quotas olympiques déjà alloués jusqu’à maintenant lors des épreuves de qualifications continentales (incluant les 3 premiers jours de la Qualification olympique européenne à Londres) demeurent valides pour le tournoi de boxe aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

L’objectif premier de cette version révisée pour le système de qualification pour la boxe est de fournir des directives et clarifier le parcours de qualification pour le report des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Une nouvelle version révisée suivra lorsque les dates et l’emplacement des épreuves de qualification à venir seront confirmés.

Les amendements au système de Qualification pour la boxe pour Tokyo 2020 a été fait en consultation avec des ambassadeurs athlètes (qui ne prennent pas part à la compétition) et des experts médicaux, et peuvent être résumés ainsi:

Pré-requis quant à l’âge

Dans la version précédente du sytème de qualification pour Tokyo 2020, les boxeurs éligibles devront être nés entre le 1er janvier 1980 et le 31 décembre 2001, soit une tranche d’âge spécifique (avoir au moins 19 ans et 40 ans maximum) afin de prendre part aux épreuves de qualification ainsi qu’aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Limite d’âge maximale

Conformément au principle indiquant que les athlètes déjà qualifiés pour les Jeux olympiques maintiennent leur qualification, le système de qualification révisée va étendre la limite d’âge supérieure afin de s’assurer que tous les athlètes qui étaient éligibles en 2020 le seront toujours afin de prendre part aux épreuves en 2021. Par conséquent, les experts ont approuvé d’augmenter l’âge maximal à 41 ans, donc les boxeurs étant nés en 1980 seront éligible en 2021.

Limite d’âge minimale

En consultation avec les ambassadeurs athlètes et les experts, le groupe de travail a décidé de confirmer le  même critère pour la limite d’âge minimale, c’est-à-dire que tous les athlètes participants aux événements en 2021 devront avoir 19 ans au cours de l’année. Par conséquent, tous les boxeurs doivent être nés avant le 31 décembre 2002 pour participer aux épreuves de qualification et aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Nouvelles dates pur les épreuves de qualification à venir 

Afin d’assurer que tous les athlètes pourront se préparer adéquatement pour les épreuves de qualification à venir, tout en reconnaissant les impacts actuels de la COVID-19, le groupe de travail a établi le calendrier suivant pour les compétitions à venir

  • Qualification olympique européenne ( à reprendre à compter de la journée où la compétition a été suspendue): FEV – MAR 2021
  • Qualification olympique des Amériques: FEV – MAR 2021
  • Qualification olympique mondiale: MAI – JUIN 2021

Les dates exactes et les lieux ne peuvent pas encore être confirmés mais suivront à une date ultérieure puisque la situation de la COVID-19 continue d’évoluer. L’information sera communiquée au moins 3 mois à l’avance afin de garantir une période de préparation adéquate.

 

Posted on: 26 mai 2020